A propos de ce site

Un site web dédié à une seule compétition annuelle de deux jours... comment cela est-il possible ?

L'histoire est simple...

Ce site est né en 2006; année où mon club est organisateur du BOA (Belgian Open Air). Pour donner un maximum de résonance à l'évènement, je propose de créer un site web pour l'occasion.

On ne peut pas dire que cette proposition fut accueillie avec enthousiasme. Un site ?...  et qu'est-ce que tu veux mettre dessus ??

Pourtant, les possibilités me semblaient évidentes. Étant donné que depuis 1997 j'encodais déjà les résultats lors de la majorité de ces BOA, je savais que je disposais de la liste des tireurs participants, de la liste des fabricants exposants, des résultats qui tombaient au fur et à mesure de la compétition, etc.

Le nom de domaine fut donc enregistré le 29 juillet 2006. Mise en place du site, recherche des anciens résultats et photos suivirent. La date de l'édition 2006 approchant, la liste des inscrits fut publiée pour la première fois, et ce, largement en avance sur la date habituelle de l'envoie des convocations personnelles.

Ces nouvelles possibilités eurent comme effet que le bouche à oreille fonctionna rapidement et le site eut son petit succès. Mais voilà, une fois la compétition pour laquelle il avait été créé terminée, le site était destiné à disparaître dans les mois qui suivirent. Cette fin programmée se répandit également et le premier à se manifester fut M. Roger Salvé du Cercle de Tir Amay Thiers. La proposition avancée était de garder le site pour qu'il serve lors des années suivantes...

L'idée est belle, mais comme on le sait, ce championnat de Belgique aux armes à air est organisé alternativement par les fédérations régionales. Personnellement, je n'avais aucune réticence à mettre le site à disposition des autres régions, au contraire. Mais rien ne peut être imposé. Or, dans les mois qui suivirent, le responsable O&A de la région néerlandophone, le prochain BOA ayant lieu à Mechelen, manifesta son intérêt pour reconduire ce qui avait été fait l'année précédente. Puis, en 2008, vint le tour de Fléron (Liège) pour la région francophone du pays.

Cela lança définitivement le site et justifia définitivement son existence. Même que pour certains, il était devenu "le site officiel du BOA" !

Or, seul la liste des tireurs et les résultats proviennent de sources officielles. L'hébergement, le nom de domaine et le matériel utilisé à depuis le début été à mon nom et à ma charge. Cette situation est voulue, elle me permet de mettre le site et mes services à disposition des trois régions organisatrices, sans avoir à subir une éventuelle ingérence ou détournement.

L'existence du site et le fait que j'étais sur les lieux de la majorité des BOA où j'encodais les résultats, fit naître l'idée de placer quelques caméras. Cela permit d'envoyer et d'afficher sur le site des images actualisées toutes les 20 ou 30 secondes.

La technique évolue, ce qui permet d'en faire toujours plus. La fédération décide d'utiliser les cibles électroniques pour l'ensemble des tirs et non réservé aux finales comme les années précédentes.

Cela me libère de l'encodage des résultats; mais grâce à un bonne entente avec la firme Meyton qui est chargé de mettre en place sa ciblerie électronique, je continue à disposer des résultats pour leur envoi sur le site.

Pour 2014 à Bruges, je décide alors de faire du "streaming". C'est à dire, générer un flux vidéo qui est retransmis en direct sur le site. En réalité, il faut passer par un service spécialisée dans la diffusion de flux vidéo en direct. La raison est un peu technique, mais simple.

Envoyer une image, un fichier ou une vidéo préenregistrée sur un site pour que le visiteur puisse en disposer se fait par un simple envoi (push). L'image ou le document sera téléchargé par le visiteur pour être affiché sur son écran. Par contre, pour faire du direct vidéo, la méthode est totalement différente et demande plus qu'un simple accès à l'internet par FTP et HTTP comme utilisé pour les images et autres fichiers.

En fait, chaque affichage dudit flux vidéo sur l'écran d'un visiteur, demande la génération d'un flux en amont  provenant de la caméra! Or, les caméras réseaux simples sont capables de générer de deux à 10 flux au maximum. Et même des caméras professionnelles de quelques milliers d'euros ne génèrent au mieux que quelques dizaines de flux. Nettement insuffisant lorsqu'il y a des centaines de visiteurs... C'est donc la qu'intervient le service de streaming. Il n'y a qu'un accès à la caméra, donc la génération d'un seul flux... la société s'occupe de mettre des dizaines, centaines ou milliers de flux à disposition. Ce n'est qu'une question de prix wink.

Il reste malgré tout un obstacle de taille...

Pour faire du streaming vidéo, il faut pouvoir accéder à la configuration du router (ce routeur est intégré au "modem" internet dans les versions simples) pour faire les redirections de ports nécessaires. A Bruges, il a fallu une journée entière au responsable informatique de l'établissement pour trouver la parade et me permettre de faire ces redirections. Malheureusement, ce réseau était ouvert à tout vent et engorgé par tous les Smartphones des personnes présentes, ce qui réduisait fortement le débit nécessaire à un bon fonctionnement.

Espérons que pour 2015 au WEX, les bonnes fées des réseaux nous soient plus favorables.

On peut encore se demander pourquoi je m'obstine à faire ces choses, mais l'explication est banale.

Cela commence par la découverte du "Belgian Open Air" en 1997. Il m'est rapidement apparu que je participais au seul grand, très grand, évènement de tir en Belgique. Rien, aucun concours ou autre championnat de tir, n'arrive au niveau de ce que représente ce championnat aux armes à air. De plus, cette discipline est de loin celle qui se présente le mieux à des personnes non introduites dans le monde du tir. Un championnat à balles apporterait bien plus de restrictions sécuritaires et d'appréhension de la part d'un public novice.

La seconde raison est que je ne fais pas partie des personnes qui attendent que les autres fassent les choses, je préfère voir ce que je peux apporter, créer ou compléter par ma propre action...

Pierre,
Créateur, propriétaire et webmaster du site www.belgian-open-air.be


Catégorie : -
Page lue 3068 fois

Important

Ce site non officiel et indépendant de toute organisation ou fédération à pour seul but d'apporter une source d'informations supplémentaires aux tireurs qui pratiquent le tir à air ou participent au championnat national.

Pour tout contact avec l'organisateur du "Belgian Open" ou avec vos fédérations respectives, veuillez donc utiliser vos liens et contacts habituels.

Merci pour votre compréhension.

Lire la suite Lire la suite

Ce site non officiel et indépendant de toute organisation ou fédération à pour seul but d'apporter une source d'informations supplémentaires aux tireurs qui pratiquent le tir à air ou participent au championnat national.

Pour tout contact avec l'organisateur du "Belgian Open" ou avec vos fédérations respectives, veuillez donc utiliser vos liens et contacts habituels.

Merci pour votre compréhension.

Fermer Fermer

Photos & Vidéos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne